Assurance Multirisque Professionnelle

Assurance Multirisque Professionnelle

Le contrat « Multirisque Professionnelle » par abréviation « MP » ou « MRP », est destiné aux commerçants, artisans et professions libérales.

Le contrat est conclu pour une durée d’une année

Détail des garanties

l’assureur garantit la réparation pécuniaire des dommages matériels provenant :

  • D’un incendie
  • De la chute de la foudre
  • Par les explosions de toutes natures
  • Par l’électricité y compris le risque électronique
  • Par le choc ou la chute d’appareils de navigation aérienne ou de parties d’appareils ou d’objets tombants de ceux–ci
  • Par le choc d’un véhicule terrestre.

L’assureur garantit la réparation pécuniaire des dommages matériels résultant du Vol ou d’une tentative de vol y compris les dégâts occasionnés par le vol ou tentative de vol.

L’assureur garantit la réparation pécuniaire des dommages matériels causés par :

  • Les fuites accidentelles et les débordements provenant des conduites apparentes.
  • Les infiltrations accident, au travers de la couverture des bâtiments, des eaux provenant de la pluie, de la neige ou de la grêle.

La garantie porte sur toutes les parties vitrées faisant partie des locaux professionnels.

L’assureur garantit l’assuré contre les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile que celui-ci pourrait encourir en vertu du code civil, en raison des dommages corporels , matériels causés aux tiers par un accident et résultant de l’exercice de la profession.

L’assureur s’engage à réclamer au nom de l’assuré, soit à l’amiable, soit devant toute juridiction, la réparation pécuniaire du préjudice subi par lui, et engageant la responsabilité d’une personne n’ayant pas la qualité d’assuré.

Exclusions

  1. Les risques ou dommages expressément exclus par les Conventions Spéciales et/ou par les Conditions Particulières.
  2. Les dommages causés ou provoqués par la faute intentionnelle ou dolosive de toute personne assurée, chacune en ce qui la concerne.
  3. Les dommages occasionnés par un des événements suivants :
    • Tremblement de terre, éruption volcanique, avalanche, inondation, raz de marée ou autres cataclysmes.
    • guerre étrangère « il appartient à l’assuré de faire la preuve que le sinistre est le résultat d’un fait autre que de guerre étrangère ».
    • guerre civile, actes de terrorisme ou de sabotage commis dans le cadre d’actions concertées de terrorisme ou de sabotage, émeutes, mouvements populaires et grèves accompagnées de manifestation publiques ou d’occupation de locaux ou chantiers « il appartient à l’assureur de faire la preuve que le sinistre est le résultat de l’un des ces faits ».
  4. Les dommages dus aux effets directs ou indirects :
    • d’explosion, de dégagement de chaleur, d’irradiation provenant de transmutations de noyaux d’atome ou de la radioactivité ainsi que les sinistres dus aux effets de radiations provoqués par l’accélération artificielle de particules.

Restez connectés et interagissez avec nous

Pour rester en veille de nos nouveautés, abonnez-vous à notre newsletter